lundi 14 octobre 2013

Semaine du livre de Saint-Germain de Lembron

Le premier salon de l'année !
Après mes mois d'estivernation (quoi ? ça n'existe pas ?), j'ai vite repris le rythme des 4 classes par jour, des chambres d'hôte, des dédicaces, des discussions animées avec les auteurs-illustrateurs et de la truffade.

Un petit salon à taille humaine (mais beaucoup de monde le samedi !), des écoles dans des villages perchés (parfois) et jolis (toujours), des enfants en chaussons dans des triple voire quadruple niveaux, un vent frais, de la pluie, un peu de neige mouillée, de chouettes instits, une équipe d'organisateurs aux petits oignons (merci La licorne), un restaurateur qui offre des fleurs... bref on ne va pas se plaindre !


Voilà les images de ce métier pénible :)

La semaine du livre jeunesse de St Germain de Lembron :


 A l'école du Broc...




Il est interdit de bouder !

En rentrant de la récré, on passe par là...











On fait des collages rigolos...







Super maîtresses et questions en pagaille : merci à vous !

A l'école de Saint-Germain de Lembron

On fait de la poésie...



On voudrait que tout s'envole.


On voudrait être géant. 


On voudrait toucher les rayons du soleil. 






On imagine comment elle est Séverine Vidal... et on la dessine !
(c'est tout à fait ça !)


On aime Au pays des vents si chauds...
On imagine des montgolfières. 




On pose des questions qui valent le coup. 


On fabrique une vraie montgolfière !


Merci à tous, c'était un vrai plaisir de faire votre connaissance !


A l'école d'Augnat :

On a une cour comme ça...






On a une mademoiselle Lapin :


On imagine, on crée, on dessine...



Rien qu'une fois !





Et chez les grands, on écrit, on s'écoute, on rigole, on ose tout. 





On s'enregistre (mais je n'arrive pas à mettre l'extrait sur le blog)...



                                            Vraiment un beau moment : merci à vous tous !



 A l'école des Pradeaux :

On a imaginé des questions dans un panier...




On lit beaucoup...






On veut monter, rien qu'une fois, sur un cheval rose...




Et le samedi, dans le minuscule salon du livre, il y a un Erik L'homme, très sage :


Une Christine Flament, presqu'auvergnate : 


Un absent de marque (Thierry Lenain)


Un Philippe-Henri Turin, bavard : 


Une Nathalie de la Licorne, qui danse un peu : 




Et des piles de livres : 


Il y a eu aussi, mais faudra me croire sur paroles (je n'ai pas de photos) : une radio éphémère, Benjamin Chappe et son Mékanik Georges, une lecture de textes choisis (pour moi, c'était On n'a rien vu venir : beau moment), une librairie qui va mal (Papageno à Clermont) mais il y a encore de l'espoir (voir ici pour signer la pétition), un Atelier du Poisson Soluble et des enfants qui reviennent avec les parents et les grands-parents (et ça, c'est la cerise sur le gâteau). 

M
E
R
C
I

à 

T
O
U
S





9 commentaires:

  1. Ouah, ça a eu l'air très animé !!!!

    RépondreSupprimer
  2. Wahou, tout ca !! Belle rentree Dame Severine, et bravo aux petits chanceux qui t'ont rencontree en vrai :-)

    RépondreSupprimer
  3. En voilà une belle rentrée !!

    RépondreSupprimer
  4. Un vrai marathon ! Et tu étais en belle compagnie sur le salon ! Ca devait être très sympa (surtout avec Philippe-Henri, super bavard, et super sympa ! :)

    RépondreSupprimer
  5. J'aime tes compte rendus, c'est comme si on y était aussi !

    RépondreSupprimer
  6. rhaaaaa trop loin le salon de Charleroi pour que tu dédicace avec Csil.... Mon coeur est brisé.

    RépondreSupprimer