mercredi 10 mai 2017

En avril et en mai

Bonjour les gens d'ici !

Voilà le bilan de la fin du mois d'avril.
Un bon gros bloc d'article, bourré d'infos et de nouvelles, de photos de rencontres et de souvenirs joyeux. Joyaux.
Et au milieu de tout ça, une élection.
Un soulagement.

C'est parti ?

En avril et en mai, il y a eu :

- Une rencontre Incos à Mérignac où je retourne bientôt !
-Trois jours merveilleux à Draguignan, à l'invitation de Thierry Bonnety et l'équipe de la médiathèque de la Dracénie. Des rencontres qui m'ont pffff, et qui m'ont waouh et rholala, tellement c'était chaleureux, émouvant, touchant. Voilà, j'ai pas de mots. Il y a eu, entre autres, le livre accordéon de la classe de Mme Depommier. Et ça, ... c'était fort.
Le Domino était un hôtel-chambres d'hôtes magnifique.  Trois jours avec Marion Brunet (une rencontre mémorable dans la plus petite bibliothèque du monde, et un public de 2 à 70 ans, on s'en rappellera !) et Martine Pouchain, Pépix et Exprim' à l'honneur de ces 3 jours !










L'article de la classe à lire ici :


Marion Brunet and me. 


Il y a eu :

-Une rencontre skype avec la classe de Benoît Hense dans le CDI de Mathilde Bernos, dans le cadre du Prix Un livre dans la peau à Brignoles, où Quelqu'un qu'on aime est sélectionné. 
Un article des élèves par ici : 

- Une rencontre publique à la librairie Ombres Blanches de Toulouse pour le Prix Graines de critiques (toujours pour QQA). Beaucoup, beaucoup de monde ! C'était génial !!






Et Manu Causse est venu en voisin, on a signé quelques Nos Coeurs tordus (écrit tous les deux !). Merci à lui pour la surprise (lisez son "Le bonheur est un déchet toxique et vous comprendrez !), le sprint pour récupérer mes livres perdus et la green attitude. 
☆☆



Il y a eu : 

-Un départ pour la remise du prix Farniente (prix du livre jeunesse en Belgique) !
Des retrouvailles avec Caroline Solé (j'aime beaucoup cette fille, cette auteure) et Mathieu Robin (quel chouette gars). J'ai fait la connaissance d'Eric Pessan. Et, comment dire ? ... A votre avis, comment se sentent quatre auteurs Français, à la veille du second tour des élections ? Stressés, en manque de sommeil (ça fout les jetons, le FN en ligne de mire, on avait peu dormi toute cette semaine, à faire et refaire les calculs de report de voix) et avec l'envie d'en parler et d'en parler encore (pour exorciser !). Merci à l'équipe de Belges génialement adorable qui a accepté de nous soutenir, de rire avec nous, d'attendre le pire en espérant le meilleur !
Le meilleur, on l'a eu avec ces rencontres, avec ces élèves qui venaient de toute la Belgique pour nous voir. On l'a eu avec les enregistrements audio de nos romans par les élèves et pour les lecteurs mal-voyants (quelle belle idée). On l'a eu avec Catherine et Emile qui nous ont reçus chez eux le premier soir (repas de rêve, c'est quoi ce truc, le saltuffo, une dinguerie, non ?), avec Anne, Marie, Aurélie et tous les autres. 
Un immense merci, vibrant, et maintenant soulagé. 
On est tous repartis bredouilles : Anne Fine (présente elle aussi) et Susin Nielsen ont remporté les deux prix "Baskets" du prix Farniente (et Anne est repartie avec le hamac qui me faisait de l'oeil pendant la cérémonie de remise du prix). 
On a visité Bruxelles (merci Eric qui connaît le centre comme sa poche) et découvert Molenbeek qui ne ressemblait pas du tout à ce qu'on avait imaginé (c'est charmant, Molenbeek, un genre de Belleville Belge). 
Et c'était bien. 




Molenbeek "la ville des moulins" 


la basket en chocolat pour tous les auteurs !


Anne, Mathieu, Eric, bibi et Caroline






la rue Ric Hochet !


des romans photos sur nos livres !!

le manneken pis canin

3 auteurs en goguette

Il y a eu : 
-des prix ! 
Le Prix de la ville de la Garde pour La Drôle d'expédition !
Le Prix Graines de lecteurs du Séronnais pour Il était deux fois dans l'Ouest
Le Prix Katulu à Chatou, encore pour La Drôle d'expédition
Le Prix Coup de coeur Mayenne pour La Drôle d'évasion

-Des sélections !
Sélection Prix Gayant 2018 pour Quelqu'un qu'on aime 
Sélection Prix des collégiens de Haute Savoie 2018, toujours pour QQA (31ème sélection !)


Il y a eu : 



-De beaux coups de coeur pour Nos Coeurs tordus (avec Manu Causse, chez Bayard) dont on a parlé sur France Bleu Gironde et sur le site de la librairie Madison à Libourne : 


Et aussi chez Emile and co, chez Robin (via facebook), le petit lecteur plus que mignon :



Chez Ladoc attitude (via Instagram)
Coup de coeur intersidéral !



Et trois 😀   dans La Revue des livres pour enfants (merci fanny Robin pour l'info !) :





-De beaux articles à propos de Sur Mon fil (chez Milan, avec Louis Thomas) :




Sur Ricochets !


-Une chronique sensible à propos de Ma Tête ailleurs, sur Ricochets !




Il y a eu :
-De nouveaux épisodes de Polar City dans Je Bouquine ! (avec ma co-auteure Sandrine Beau que j'aime)
Des images géniales envoyées par Kim Consigny (la zouz number one) : Sandrine en parle sur son blog, allez voir !





- Et enfin, il y a eu une parution !






Voilà, si t'as tenu jusque-là, t'es mon héros. 
MERCI, MERCI. 
















Le jour où je suis devenu détective !

Il est sorti !


C'est le tome 2 des aventures de Robinson et Croûton, il y a des titres de chapitres qui ne veulent rien dire, une affaire de miettes et de crottes de nez, un verbe inventé, un mystère autour de la mère de Robinson, la Bretagne et de la blague.
Le tome 1 a été réimprimé, plus de 10 000 exemplaires vendus et ça va continuer !
Chez Auzou.

Illustré par Vincent Sorel. Et c'est beau !










dimanche 9 avril 2017

En mars et en avril ...



Deux mois très chargés = un retard considérable ici !

Désolée pour les classes qui attendaient que je parle de nos rencontres, je n'ai pas touché Terre depuis le mois de février. 
Me voici de retour chez moi, dans ma forêt. 
Et j'ai un peu de temps devant moi pour me poser et ... raconter les jolies choses de mars et d'avril. 

Début mars, court séjour en région parisienne. 
A Chatou, j'ai été invitée à une rencontre publique dans le cadre du Prix Katulu (et je ne savais, alors, que La Drôle d'évasion allait remporter ce prix !!). C'était très chouette !



Dans cette médiathèque, il y a des projets partout, sur les murs et loin des écrans. 




Juste après, j'ai filé à Bois d'Arcy pour une rencontre dans le cadre du prix des lecteurs de la ville, où Il était deux fois dans l'ouest est en sélection. Avec Véronique Delamarre-Bellego, on a parlé inspiration, couverture, nuit d'été et voyage. Et c'était bien !



(pas d'autres photos sous la main !)

La veille, j'étais à Elancourt (mon ancienne ville !) pour des rencontres Incos (ou pas) à l'école du Berceau. 
Un bel accueil, des trésors fous, un repas portugais et des retrouvailles dans un école que je connais bien et que j'aime <3 p="">
Merci à tous, enseignants et médiathécaires













 Puis, j'ai filé à Montpellier pour des rencontres autour de Quelqu'un qu'on aime avec des collégiens incroyables. C'était dingue, tout simplement. Le roman a remporté l'année dernière le Prix des Collégiens de l'Hérault, il a été offert aux collèges qui l'ont lu cette année.
Vraiment très émouvant.
Boîtes représentants des scènes du livre, poèmes imaginés par les élèves, témoignages, chanson a capella, bande dessinée créée autour des personnages, scènes rejouées.
Vous vouliez me faire pleurer ?
C'est réussi !





Un tableau (peint par le père d'un élève) reçu au collège de la Petite Camargue de lanssargues (merci à Mme Ben et Mme Marchal)




La classe géniale du collège de La Grande Motte : merci à l'enseignante Mme Kallal, et aux élèves...

Et puis un merci spécial aux incroyables ... aux merveilleux Kévin, Pablo, Alec, Leïla Vidal (qui n'est pas ma petite nièce) et tous les autres. A leur enseignante Marie Lavaud-Mounié pour la tonne de surprises, la chanson, les émotions à fleur de peau, la vie. (Collège Max Rouquette de Saint-André de Sangonis) 








Et merci à Laetitia Touchard pour l'accueil, à Audrey pour les recettes de lessive bio ... 
Le vendredi soir, j'étais invitée par Jean-Louis Vidal (qui n'est pas mon cousin !) à la bibliothèque de Teyran. Une belle rencontre en soirée. 


Après quelques heures chez moi, j'ai enchaîné avec un départ vers la Suisse pour La Bataille des Livres. 
Trois de mes livres sont dans la sélection, La Drôle d'évasion, Il était deux fois dans l'Ouest et Philo mène la danse. 


Les images se passent de commentaires. 
C'était épuisant (treize classes en 5 jours), extraordinaire (Genève, Lausanne et les petits villages du Valais) : des paysages à tomber, de belles rencontres et une équipe de bénévoles et d'auteurs comme on en rêve tous les jours. 
En Suisse, j'ai entendu cette phrase merveilleuse : "On est en rupture de lamas" (bon, pourqui aller dans un resto Péruvien quand on est en Suisse, aussi !). 




Fou, non ? 



L'apero qui tue, avec Gisèle (et son attaque de paupière !), Sylvie Neeman (qui connaît le coin !), Sylvie de Matthiusieulx et Jean-Marie Desfossés)

Des chocolats offerts dans une classe ///



L'accueil de dingo dans cette classe si drôle, dans le Valais : 


Les mêmes sans Sylvie N. mais avec André Marois à la place ;)

Un Belge, une Suissesse, un Canadien et une Française après la fondue au resto :











La vue depuis la classe de Lausanne où je suis allée le jeudi. 
ça passe ...


Comment vous remercier, tous, pour tout ce que j'ai reçu pendant cette semaine ? 

Je ne peux pas mettre de vidéo ni de  photos des enfants mais je le regrette. 
Le spectacle autour de Philo mène la danse était si touchant, si drôle que j'en aurais pleuré. 
Encore ? 
Oui, j'avoue j'ai la larme facile. 

 Merci à Violaine Vidal (je vous jure, c'est pas ma cousine non plus !) et à TOUS les bénévoles : c'était magique !
Un coucou à ma maman pour la semaine, Gisèle (you rock !).

Vive La Suisse !

Et puis juste après, c'était l'Escale du livre à Bordeaux (tout près de chez moi, donc chouette je pouvais rentrer à la maison le soir !).
Une journée de rencontres en compagnie de Thomas (à droite sur la photo) et une rencontre publique avec les booktubeurs (coucou Audrey, Lemon, Tom et Nathan) qui mènent les entretiens avec beaucoup de finesse et de simplicité. Un plaisir.



Et enfin, j'ai filé début avril en Bretagne pour des rencontres INCOS. 
A Rennes et à Pacé. 
où ...
j'ai fait des grimaces : 


où j'ai dédicacé (merci à la librairie Courte échelle) : 



où j'ai rencontré des classes joyeuses ! 
Merci à Christine Couvert et Nicole Lefeuvre, vous êtes extras !


Après ce programme de folie, je suis rentrée (épuisée mais heureuse !). 
En mars et en avril, des livres sont sortis, Nos coeurs tordus, Sur mon fil, Gustave et Céleste, J'ai vu un lion... Il y a eu des articles dans Ouest France, dans le Monde, sur France inter, dans Okapi. 
Des coups de coeur un peu partout pour Nos coeurs et pour Sur mon fil. 
Un bonheur. 





Et juste avant de m'accorder quelques jours de vacances totales (bien méritées, non ?), j'ai fignolé un petit portrait pour la Charte (euh, j'avais un léger retard ... de 5 mois) : 
Vous pourrez me retrouver par ICI si ça vous dit : 


avec, en prime, une photo de moi en rockeuse à 10 ans. 
Ben quoi ? 








Maintenant, je ferai des articles chaque mois plutôt que chaque semaine : pas le temps de faire mieux !

Des bises !