mercredi 22 mars 2017

Du retard sur le blog, une parution et des beaux articles !

JE SUIS très très EN RETARD !

Désolée à ceux à qui j'avais promis d'écrire un article sur nos rencontres : notamment à l'école du Berceau à Elancourt, à la médiathèque de Chatou, à celle de Bois d'Arcy, à toute la bande des magnifiques rencontrés à Montpellier et aux alentours et puis à toutes les classes de ce début de semaine à la Bataille des livres : ça va venir !

J'ai enchaîné les voyages ici et là et je n'ai pas le temps de me poser pour rédiger ces articles.


J'ai parlé de ma dernière parution sur Facebook et Insta mais pas ici...

Le roman s'appelle Gustave et Céleste et a paru aux éditions La Palissade en mars. Je l'aime d'amour !
Illustré par Terkel Risjberg et co-écrit avec Anne-Gaëlle Balpe AKA Mimo.
 Voilà la jolie couv :


Et puis on parle de Sur mon fil et Nos Coeurs tordus un  peu partout, dans le Monde (si, si !), sur France Inter, dans Ouest France, sur le site de La Soupe de l'espace et ailleurs !

TROP de bonheur. 

Voyez plutôt (et cliquez !)




"Le résultat donne un roman rythmé par différents points de vue qui se confrontent et donnent matière à réflexion aux lecteurs sur leur rapport au handicap. « Savoir se comporter avec des personnes différentes n’est pas inné, ça s’apprend, assure Séverine Vidal. L’école est le lieu idéal pour ça, à condition d’être accompagné. Les bénéfices sont pour tous les élèves. » Et les adultes aussi, comme le proviseur adjoint dont le regard va évoluer au cours de l’année. L’histoire met aussi en avant la place des arts à l’école qui permet aux élèves de se révéler autrement que par les notes. Mais elle montre surtout une bande de jeunes, handicapés ou pas, qui ont des préoccupations d’ado et des émotions plein les cœurs."
"Une belle bande de jeunes, tous impliqués dans la narration et dont les écritures mêlées de Séverine Vidal et Manu Causse font ressentir les voix, les doutes, les sensibilités de chacun."

Enjoy Books

Rêves de papier 

Lire une passion  



Déjà double coup de Coeur Fnac !
"Chef d'oeuvre absolu de subtilité qui vise au cœur autant qu'à la tête des enfants sur la question délicate de la séparation et de la garde alternée. Pour voir la vie du bon côté. Par ce que la vie est belle, vue d'en haut, sur un fil. Malgré tout. Essentiel"



Dans Le Monde !
"Un vrai bijou d'intelligence"


"Un album sensible et délicat sur le thème de la séparation, traité avec énormément de délicatesse. Le point de vue de l'enfant reste central."
 
"Plus qu’un énième livre sur le sujet, ce récit très ancré dans le quotidien pourrait bien devenir une référence en la matière tant il est juste et bien pensé. Sur mon fil est un album absolument magnifique fait avec intelligence et sensibilité. À lire à tous les petits équilibristes !"

"Un album poignant sur la garde alternée

C’est toujours avec autant d’émotion que je relis cet album pour rédiger ma chronique. Cela fait 4 fois et les mots me viennent difficilement."
 
 
Dans Pages, un très bel article de Simon Roguet, libraire à Laval :




jeudi 9 mars 2017

Dans ... le Monde !


Ce soir, c'est le bonheur !

Sur mon fil, paru chez Milan et illustré par Louis Thomas, est chroniqué dans Le Monde !
Oui, oui, dans la version papier du Monde. 

Très contente. 

"Un vrai petit bijou d'intelligence"


mercredi 1 mars 2017

C'est aujourd'hui !!!! NOS COEURS TORDUS !




C'est chez Bayard.
Co-écrit avec mon ami, le très talentueux rigolo et malin Manu Causse !
La couverture est de Julien Castanié !
L'éditrice s'appelle Alice Aschéro et elle est formidable !

Ce fut d'abord un roman paru chez Je Bouquine en 2014, Un coeur en équilibre (illustré par Benjamin Bachelier).
Plébiscité par les lecteurs, ce roman devait avoir une nouvelle vie : on l'a donc retravaillé avec Manu qui a offert d'autres voix que celle de Vlad. 

Vous y trouverez de l'amour, de la bonne blague, de l'espoir, une langue qui n'existe pas, les remerciements les plus longs de l'histoire des remerciements, une once de handicap et une pincée de cinéma.

"Vlad est handicapé de naissance... il est aussi passionné de cinéma, drôle, sensible. Lou est séduite, Vlad tombe amoureux. Mais Lou sort avec Morgan...". C'est un roman paru en version plus courte chez Je bouquine il y a quelques années, on suit un ado dans une ULIS l'année où il découvre l'amour."



Merci Stéphane pour m'avoir raconté ton adolescence, ton handicap, tes doutes et m'avoir fair rire avec tout ça. 
Vlad est né de cette soirée. 
Ce livre est à toi aussi. 

Bises à tous,

foncez sur ce livre !

<3 span="">

mardi 28 février 2017

POLAR-CITY !

Le numéro de mars de Je Bouquine est en kiosque, avec une nouvelle aventure de Polar City. Ce mois-ci, Loulou a disparu !

Avec Sandrine Beau et Kim Consigny, mes Zouz'. 






lundi 27 février 2017

Résultats du concours

Merci à tous pour votre participation ... Alexandra, Alexandro, Sève, Jeanne, Jane, Pierlise, Bénédicte, Jordane et Elias, Adeline, Roseline, Daphné, Béatrice, Pascale, Isabel, Isabelle, Nathalie R, Nathalie P, Alix, Val-Ou, Julie, Muriel, Valy, Sardine, Alban et Sidonie, Amélie !

Un tirage au sort en images !








Bravo à Jordane, la maman d'Elias !

Vous recevrez Sur mon fil et Je veux un grand frère !





Sur mon fil, dont on parle partout, sur Instagram, sur France inter, dans Pages ...



Et sur France-Inter dans L'as-tu lu mon p'tit loup !

dimanche 19 février 2017

Sur mon fil

... sur France inter, dans L'as-tu lu, mon p'tit loup ? , c'était ce soir !

A réécouter ICI. 

Merci Lucie Kosmala, Denis Cheissoux et Eric Oswald.
Toujours un rand bonheur du dimanche soir !



L'album était aussi dans Pages des Libraires :
superbe article de Simon Roguet (librairie M'lire à Laval) !



lundi 13 février 2017

/// CONCOURS ///

Deux !
Deux albums chez Milan ont paru début février !

La garde alternée vue par une petite funambule,
Sur mon fil, illustrée par Louis Thomas.


et Je veux un grand frère, illustré par Thierry Bédouet : 



Un petit concours pour gagner un exemplaire dédicacé de chaque livre. 

Racontez-moi une histoire de fratrie, ou de divorce, ou de garde alternée ou de funambule, enfin racontez-moi quelque chose quoi !
C'est aussi sur FB, n'hésitez pas à partager. 
Tirage au sort lundi prochain !


Go !

Les Correspondances INCOS

Les INCOS mettent en place chaque année l'animation des Correspondances. 
C'est la troisième année pour moi et toujours autant de bonheur partagé.

Quatre correspondances se terminent ces jours-ci, j'ai donc fait la connaissance d'une sacrée bande au lycée français de Delhi (oui, oui, en Inde) qui ont le projet d'écrire un roman autour d'Allan aux prises avec un méchant tsunami...
"Allan vit un vague immense de plus de cent mètres de haut, qui avançait dans un bruit assourdissant et épouvantable. Allan était terrifié par cette vague terrifiante qui emportait TOUT sur son passage : les parasols, des palmiers et même des maisons ! L'eau était noire et on voyait flotter des objets du quotidien. Le ciel devint sombre. Les oiseaux s'arrêtèrent de chanter et l'électricité disparut et la ville fut plongée dans le noir. Tout commençait à trembler. On entendait des familles crier. Allan était pétrifié par la peur. Des larmes commencèrent à couler de ses yeux. Il commença soudain à courir, trébucha puis sentit du sable entrer dans sa bouche avec de l'eau salée..."


...d'une classe de Rainettes à Rainvilliers qui ont inventé des tas de mots et leurs définitions et m'en ont fait créer (et c'était génial !) :

dérosation (nom féminin) :

Aspirateur pour enlever toute la couleur rose.

restroute(nom féminin)

Plat fait avec des restes pour en faire une choucroute


... d'une classe de 6ème à St Germain les Corbeil qui a inventé des tautogrammes et des lipogrammes (sans "o") :
" Il y avait jadis une jungle ténébreuse avec des vipères faisant la guerre avec les singes Bara. Le chef des singes Bara s’appelait Hahahihi. Et le chef des vipères s’appelait Sisisisisi. Une nuit, le fils du chef des vipères et la fille du chef des singes partirent ensemble dans la jungle. Ils virent un grand cheval ailé manger six bananes. Le cheval mangea les deux amis »."

 "Ta tata te tendit sa tarte tatin tandis que ta cousine t’attendait impatiemment dans ta chambre thème « tarte ». Tania t’a tendu ta tasse de thé ».

.. d'une classe de CP-CE1 qui a inventé plein de petits métiers imaginaires, 

"C'est l'histoire de Lubloka, peintre d'aile de papillon. Il aime les animaux, il aime peindre et il ne dépasse pas en coloriant. Il est utile parce que si les papillons ont des ailes blanches, ils seront moches. Le matin, il écrase les rfuits pour faire de la peinture et il prépare les pinceaux. L'après-midi, il cherche des papillons et il les peint !"

On a bien rigolé, bien créé, bien discuté et on a eu du mal à se quitter !

Les prochaines correspondances commencent bientôt, je suis prête !


Saint-Paul Trois-Châteaux et le Prix Sésame

Une semaine que je suis rentrée de ce salon, il est temps d'en parler !

Car c'était vraiment chouette, pour des tas de raisons. 
Des raisons que je vous livre ici, en images et ... en bazar, en vrac, en bazavrac
(ici, un mot spécialement offert aux enfants-rainettes de Rainvilliers qui se reconnaîtront)

Vous trouverez ci-dessous des auteurs dont une Caroline Solé en pull d'hiver (lisez sa Pyramide des besoins humains ), une Marion Brunet en dédicace (lisez son "Dans le désordre !"), une Muriel Zürcher (lisez son Robin des Graffs !), un Xavier-Laurent Petit (lisez son "La vie Sauvage" !), et ma petite bande, Rachel Corenblit (mon panda, lisez "Que du bonheur !"), Alice de Poncheville (foncez sur "Nous, les enfants sauvages" !) et Eric Senabre (lisez Le Dernier songe de Lord Scriven !). 
Vous trouverez des enfants qui lisent, qui dessinent des couvertures au tableau, une fille déguisée en Caleb McKenzie-Mouchon (le père de Zach dans La drôle d'évasion), des jeux autour des livres dans le cadre du Prix Sésame, une foule qui connaît 5 livres par coeur, un Laurent Blin maître de cérémonie, un peu du collège Lis Isclo d'Or de Pierrelatte, une Claire Cantais qui imite très bien l'escargot, et un Mickaël El Fathi aux yeux rouges. 
Une belle affiche sauvage de Laurent Moreau. 
Vous trouverez enfin une remise de prix et un gros chèque (Quelqu'un qu'on aime a reçu le merveilleux prix Sésame, un prix où les votants sont les ados !). 

Vous ne verrez pas certains auteurs présents dont je n'ai pas de photo mais qui sont par ici !
Et puis il y a d'autres choses qu'on ne peut pas prendre en photo, mon émotion face aux innombrables retours autour de Quelqu'un qu'on aime, les jeunes (et les moins jeunes !) qui me racontent à quel point ils ont aimé mes personnages ("Gary, il me manque pour de vrai !", "C'est le livre que j'ai préféré parmi tous ceux que j'ai lus dans ma vie", "Une merveille, je l'ai offert dix fois"....), à quel point le livre les a touchés. 
Les rires qui ont pas mal fusé, avec Rachel, Alice et Eric. 

Je remercie infiniment les enseignants qui avaient fait travailler leurs classes magnifiquement, les élèves, la tribu de bénévoles du salon, l'équipe organisatrice toujours au top (Laurent Blin, Carole Pujas, Delphine, Amandine, Christian et tous les autres)...

MERCI ❤️




























vendredi 10 février 2017

Un grand frère sur le fil ?

Deux albums chez Milan viennent de paraître !

Un pour les tout-petits, 
Je veux un grand frère, illustré par Thierry Bédouet. 






Il est beau, très grand, cartonné, magnifique !



Et 
Sur mon fil,
dans lequel une petite fille raconte sa façon bien à elle de vivre la garde alternée. 



Ce livre est déjà deux fois de coup de coeur FNAC !

Emmanuel de la FNAC de Boulogne dit :
"Chef d'oeuvre absolu de subtilité qui vise au cœur autant qu'à la tête des enfants sur la question délicate de la séparation et de la garde alternée. Pour voir la vie du bon côté. Par ce que la vie est belle, vue d'en haut, sur un fil. Malgré tout. Essentiel."

(là, je dois avouer que ça me touche beaucoup !)

Frédérique de la FNAC de Rennes dit :

"Un récit d'actualité qui aborde le sujet du divorce et de la garde alternée avec poésie et originalité. Un ouvrage de référence pour aborder cette thématique sous un autre angle et sans dramatisation."




MERCI !

Hâte de savoir ce que VOUS en pensez.