vendredi 29 septembre 2017

Prix Gulli 2017 pour Nos Coeurs tordus !


C'était fou. 
C'est fou. 

Le Prix Gulli a été remis à Nos Coeurs tordus hier, au Procope par Joann Sfar, Alain Mabanckou, Marie Drucker, Cynthia Fleury, Françoise Dargent, Michèle Reiser, Caroline Cochaux (présidente de Gulli) et Daphné Bürki. 

Voilà les images qui se passent de commentaires. 



Crédit Jérôme Presbois




Avec Joann Sfar


Et en vidéo :

et ICI  (mais quelle tête j'ai...)
Manu Causse et moi, on est fiérots. 

MERCI !

Deq articles 
dans le Figaro

❤︎

Le livre est sélectionné aux prix suivants : 



SELECTION PRIX HANDI-LIVRES 2017


SELECTION LES ETOILES DU PARISIEN 2017

SELECTION PRIX DES 9/12  TALENCE 2018

SELECTION PRIX Al terre ADO 2018 (Savoie / Haute-Savoie / Sénégal / Haïti / Roumanie)

SELECTION PRIX DURANCE 2018 (niveau 5ème)

SELECTION PRIX ADO (réseau des bibliothèques du cher)


vendredi 15 septembre 2017

16 nuances de première fois.




Le 21 septembre, paraîtra ce recueil de nouvelles !

Je suis très fière de ce projet-là, coordonné par Manu Causse et moi. 

De le voir aboutir. 

On a réuni 16 auteurs (et quel(les) auteur(e)s, voyez la liste !) pour parler de sexe, de désir et de première fois. 
Préfacé par Alain Héril, publié chez Eyrolles. 

16 nouvelles poétiques, drôles, sensibles.
16 nouvelles érotiques. 






jeudi 14 septembre 2017

June et Jo, Le Caprice qui parle





Il est là !
Beau, frais, vert et rouge et jaune. 


Le caprice qui parle. 
Tome 3 de notre série June et Jo. 

Avec Amélie Graux
Chez Gallimard Giboulées


"Ce troisième titre de la série June & Jo est une précieuse pépite ! J'ai adoré. Déjà emballée par les illustrations ravissantes d'Amélie Graux, j'ai succombé à la tendresse et au trait d'humour du texte de Séverine Vidal. C'est une franche réussite. Il y a dans cet album des pages entières de poésie, de facétie, de réflexion philosophique... J'ai pris un plaisir fou à lire et relire cette histoire."




vendredi 8 septembre 2017

L'insupportable journée (géniale) de Michel

L'album sort aujourd'hui !


Une histoire d'école.
On suit Michel qui raconte à quel point il déteste l'école. 
La maîtresse est méchante, il a zéro ami (il a compté ! Zéro.) et il n'arrive à rien. 
T'es sûr, Michel ? 

Les images de droite montrent ce qui s'est réellement passé dans la journée. 

Illustrations Tanguy Loridant. 
Editions aux belles éditions Le Diplodocus


lundi 28 août 2017

En sélection pour le Prix Gulli !


Nos Coeurs tordus 
est en sélection pour le Prix Goncourt Gulli !

C'est pas fou, ça ? 
Si. 













Vous nous voyez, là ? 





Résultats le 28 septembre au Procope !

Moi, ce jour-là, j'aurai peur je crois. 
(mais ne le dites à personne)

*
Nos Coeurs tordus
roman co-écrit avec Manu Causse
Publié chez Bayard Jeunesse


dimanche 27 août 2017

Rentrée, parutions en pagaille et pêches de vigne.




Ce n'est pas encore la fin de l'été, loin de là. Les pêches de vigne sont sucrées et se mangent à peine cueillies sur l'arbre. On va pouvoir enfin profiter des plages et du Bassin, délaissés par les touristes. Facile de prolonger les vacances par ici. 



Septembre arrive pourtant, et avec lui, pas mal de publications. Trop sans aucun doute. Mais je ne choisis pas toujours les dates de publication, et de la même façon que l'année dernière, des livres arrivent plus tard que prévu. D'où cet embouteillage de nouveautés à défendre ! Des livres que j'aime. Tous. D'amour. 

On trouvera donc à la rentrée : 

Le sixième et dernier tome de ma série Tiago, baby-sitter des animaux. 

C'est la classe !

Il débarque ces jours-ci en librairie !
Si vous voulez savoir pourquoi c'est pas la peine d'apprendre à un requin à faire son nid, à une éléphante de sauter de liane en liane, ni d'entraîner une fourmi à faire le guet, ce livre est pour vous. 
Tiago fait comme il peut : cette année, c'est lui le prof !




Laurent Audouin dessine super bien mon chien Elvis, ravi d'être en couv !



Un autre livre sur le thème de l'école, largement inspiré de mes années d'enseignement (qui me paraissent loin, maintenant, je fête ma septième rentrée sans école !) et des réflexions de mes enfants à moi à la sortie des classes. 
Michel raconte donc, en gros, n'importe quoi sur sa journée d'école. 
L'image de droite venant à chaque fois nous éclairer sur ce qui s'est vraiment passé. 

C'est Tanguy Loridant qui a illustré 
L'insupportable journée (géniale) de Michel 

qui paraît aux éditions du Diplodocus. 






Un magnifique kamishibaï illustré par Cédric Abt : un conte apache que j'ai adapté, 

Comment le ciel est devenu grand




(Il est magnifique, il est magnifique, il est magnifique)




Le tome 3 de la série June et Jo !

Le caprice qui parle

Toujours illustré par Amélie Graux
(Gallimard Giboulées)





et enfin, le 21 septembre un recueil de nouvelles où une quinzaine d'auteurs parlent sexualité aux adolescents. 
J'ai eu la chance de diriger ce recueil avec mon complice Manu Causse, on a fait appel à une sacrée bande d'auteurs qu'on adore et les éditions Eyrolles nous ont suivis !

Un article complet sur le blog le 15 septembre, tout pile !

ça s'appelle...

16 nuances de première fois



On reparle de tout ça très bientôt !















lundi 24 juillet 2017

FIN d'année 2/2


Je suis donc en vacances depuis le 28 juin ...
Des vacances chez moi, puisque depuis le mois d'octobre, nous habitons en vacances, en Gironde, dans la maison de nos rêves, perdue dans la forêt et au milieu des fleurs. 



    






                     



Des vacances studieuses puisque j'ai trois romans à écrire !

Le monde de Pëppo pour Bayard
Un Pépix drôlement écolo pour Sarbacane
et la suite de ma série chez Auzou, Le jour où ...


Des planches de BD pour la méthode de maths ArchiMaths chez Magnard à imaginer !
Un gros boulot autour de Françoise Dolto pour un projet "adulte" secret ...
Et un projet personnel passionnant mené avec Marc Majewski autour de la transidentité ...


Des vacances studieuses aussi puisque je peux me consacrer à un autre projet enthousiasmant : j'ai la chance de m'occuper depuis quelque temps d'une collection chez Mango. 
Marion de Rouvray m'a demandé d'être directrice de collection.  J'ai évidemment dit oui parce que j'aime travailler avec elle et qu'une expérience nouvelle, c'est très excitant !

Une collection de romans graphiques premières lectures, dont les 4 premiers albums paraîtront en 2018 et pour laquelle je cherche les textes en faisant appel à des auteurs que j'admire. 
Le bonheur total. 



Et des vacances surprenantes, puisqu'il y a eu de belles nouvelles. 

Un article dans Le Parisien sur Nos Coeurs tordus : 

Le tournage de l'émission La Cabane à histoires pour Canal +, avec une animation de mon album Ma Tête ailleurs (illustré par Pauline Comis, chez Kilowatt). 
J'ai co-scénarisé l'émission et l'animation, une expérience merveilleuse, le tout produit par l'équipe de Dandeloo (merci Emmanuèle Pétry).




crédit photos Dandeloo




Et enfin, une pluie de sélections pour l'année prochaine : 


Quelqu'un qu'on aime
                                                           Sélection Prix Gayant 2018 
                             Sélection Prix des collégiens de Haute Savoie 2018 (32 ème !)

Nos Coeurs tordus 
SELECTION Prix Handi-Livres 2017
SELECTION PRIX GULLI 2017



Le jour où je suis devenu détective

SELECTION Prix Bloody Fleury 2018


Le jour où j'ai trouvé un trésor

SELECTION à garder secrète jusqu'en septembre ;)



L'Attrape-Lune

SELECTION PRIX CHRONOS 2018


Gustave et Céleste

Sélection Prix Arbre à livres (Communauté de communes Landivisiau)
Sélection Prix Bois Fleuri à Lormont (33)





Pour finir, voici quelques images des livrets imprimés par Les Incorruptibles à l'issue des Correspondances. 
J'ai eu la chance de discuter avec 5 classes dont une à Delhi en Inde, des expériences différentes, variées, inédites, géniales. 




MeRcI   à vous les enfants d'ici et d'ailleurs !



Et mon texte bilan : 
Correspondances INCOS 2017 
Ce que j'aime dans les Correspondances c'est la richesse, l'improvisation, la spontanéité et les échanges vifs !
Ce que je n'aime pas, c'est quand ça se termine !
Cette année, une classe du lycée de Delhi (en Inde) a écrit presque tout un roman, Tsunami. Un petit garçon y affronte la peur, les vagues et la pauvreté. Des étoiles, une brindille, un coeur, le verbe chanter et la couleur orange sont venus s'incruster dans leur texte. C'était beau, émouvant et très chaleureux.
On s'est bien plu, tous ensemble.
Chez les Rainettes de Rainvilliers, on a créé un dico, un vrai, de A à Z et tout et tout.
Ils ont inventé des mots, et pas n'importe lesquels : restroute, godifeur, dérosation, gibondice et rapeltout ont maintenant une définition bien à eux.
Mais comment faisait-on quand ces mots n'existaient pas, franchement ?
Avec les 6ème de St Germain, on a fait nos "Perec", on a tautogrammé en T, lipogrammé sans o, il y avait un tatoueur tricheur et c'était drôle. Et fou comme on aime.
Et puis, avec une classe de 5ème, on a décortiqué l'inspiration : ils voulaient TOUT savoir sur la façon dont un texte se créé, sur la collaboration avec les illustrateurs et les éditeurs. On a observé des croquis, des essais, des manuscrits et des chemins de fer. Un scénario en train de s'écrire.
Ailleurs, plus près, des CP/CE1 nés à la Préhistoire (disaient-ils) ont inventé des histoires folles. On y trouvait une lanceuse d'étoiles filantes, un cavalier de météorites, un coach de dragons et une peintre d'ailes de papillons, bref des métiers d'avenir !
Oui, voilà pourquoi j'aime les Correspondances : on est des lanceurs d'étoiles filantes, on attrape les mots en vol et ça brille de mille feux.



Voilà. 
Cette fois, c'est la fin de ces articles de fin d'année. 
Merci d'avoir lu tout ça !
Je reçois beaucoup de courriers, de mails et de messages auxquels j'essaie de répondre, et qui me touchent beaucoup. 

On se retrouve en septembre, pour les parutions de rentrée. 

Les parutions à retrouver par ici !

FIN d'année 1/2

C'est fou ... j'adore ce blog mais je n'ai plus du tout le temps de l'alimenter régulièrement ...

Et c'est donc le 24 juillet que je trouve le temps de rédiger l'article concernant cette fin  d'année scolaire incroyable.


Je veux continuer à y donner des nouvelles mais mon emploi du temps (surtout en cette fin d'année) est tellement dense que je n'y arrive plus. 




Un résumé de deux mois fous. 

C'est parti ? 

Le salon de Montauban du 18 au 20 mai  (mais où sont passées mes photos ??? Là, je ne les retrouve pas mais j'ai un enquêteur sur le coup !)

Des classes incroyables qui avaient, entre autres, créé Le livre envolé de Piotr Olivius Pilgrim en ... théâtre d'ombres !!
Ou qui avaient réécrit les contes dont j'ai inventé les titres dans ce même album. 
Un travail incroyable qui m'a beaucoup émue. 











Des rencontres via skype pour le Salon d'Aurillac, pour le prix Un livre dans la peau à Brignolles, pour les Incos à Briis sous forges ... 



Des Prix ! Plein !



PRIX LIRE ENSEMBLE et 

PRIX Graines de lecteurs du Séronnais pour Il était deux fois dans l'Ouest 





PRIX Chronos pour Quelqu'un qu'on aime !


PRIX de la Ville de la Garde pour La Drôle d'expédition !


-->



                                            PRIX KATULU (Chatou) pour La Drôle d'évasion !



Des sélections pour l'année prochaine, plein !

Quelqu'un qu'on aime
Sélection Prix Gayant 2018 
Sélection Prix des collégiens de Haute Savoie 2018 (32 ème !)

Nos Coeurs tordus
SELECTION Prix Handi-Livres 2017



Le jour où je suis devenu détective

-->
SELECTION Prix Bloody Fleury 2018





L'Attrape-Lune

SELECTION PRIX CHRONOS 2018



Des rencontres à Laval pour le Prix roman jeunes !
Avec encore des classes qui me collent à terre avec leur préparation géniale et leurs surprises !




Pascale et Eric Sanvoisin (le gagnant cette année !)





l'incroyable version d'Il était deux fois dans l'ouest en théâtre d'ombre !



et une rencontre à Evron, au collège Jean Monnet, pour les Incos. 




Deux jours merveilleux à Magny-en-Vexin pour le salon Croc'lectures mené de main de maître par l'incroyable Sébastien Feranec !


l'équipe d'auteurs, avec Sylvie Allouche, Jean-Christophe Tixier, Bruno Pilorget et Sylvie Baussier. 
On retrouvé ensuite d'autres copains, Yves Grevet, Manon Fargetton, Véronique Massenot ...






La semaine d'après, j'ai filé en Ariège pour recevoir le Prix du Séronais. 
Reçue par Dorothée Costa, on a enchaîné les rencontres (ici avec la chouette classe d'Alzen) et je suis repartie avec un immense panier garni bio. 






Et les paysages d'Ariège ...





La semaine suivante, c'est à La Garde que je me suis rendue. 
J'ai reçu le Prix du roman de La garde, un beau chèque (c'est bien aussi les gros chèques ...), rencontré une équipe folle et douce et drôle, on a bien mangé et rencontré une quantité d'enfants aux questions  vraiment touchantes. 
MERCI !



Une école accueillante ;)
(visez le nom !)


l'amphi des rencontres


Un repas de midi dans un cadre dingue !!





L'année s'est terminée en beauté. 
Manu Causse et moi avons eu la chance d'être invités à la Comédie Française. 
Notre roman Nos Coeurs tordus (Bayard) avait été choisi par Théotime, un des 14 finalistes du concours. 
La marraine était la délicieuse Dominique Blanc que j'admire beaucoup. Nous avons vu Françoise Nyssen, la nouvelle Ministre de la Culture (qui se baisse à hauteur d'enfants pour les photos, un joli signe qui ne trompe pas). 



Manu avec notre éditrice Alice Aschéro, à gauche, Théotime et sa maman (à droite). 



Nos coeurs tordus sur scène (photo de la maman de Théotime). 




Et Théotime monte sur le podium, il est 3ème !!Bravo à lui !




avec Anne-Gaëlle Balpe 


avec Mon éditrice adorée, Alice. 


La Ministre de la Culture



Depuis, je suis en vacances !
Mais il s'est passé pas mal de choses, et des jolies. 
Alors, hop, je file écrire un autre article. 

J'aurai donc rattrapé TOUT MON RETARD ici !!!!