mercredi 1 mai 2013

L'oeil du pigeon, l'envol c'est maintenant !




L'oeil du pigeon
chez SARBACANE
illustré par Guillaume Plantevin

s'envole demain, le 2 mai !





La rencontre de Rose et Youri : le pigeon a tout vu 




Un concours ? 
Tiens oui, pourquoi pas ? 

Racontez-moi dans les commentaires une rencontre importante pour vous, coup de foudre ou pas. 
Ou parlez-moi d'amour, de muguet, de mariage pour tous, du beau mois de mai (on peut rêver), bref de ce que vous voulez !
Tirage au sort dans une semaine pile. 

Bises à tous, merci d'être là. 

88 commentaires:

  1. Je ne suis pas douée du tout pour raconter des anecdotes ...dommage car cet album m'attire beaucoup ! !)

    RépondreSupprimer
  2. Bonne chance alors à cet album de Mai!

    RépondreSupprimer
  3. Ma rencontre avec mon puma à moi ?
    Je venais de pousser la porte de mon nouveau travail et il était juste derrière. C'est la première personne que j'ai vue. Mon cœur a fait un salto dans ma poitrine, ma bouche a fait gloups, mes yeux me sont sortis de la tête... et malgré tout ça, je n'ai rien laissé paraître.
    Un an plus tard, il m'entourait de ses bras.

    RépondreSupprimer
  4. Roh encore un album qui promet d'être super super chouette !! Félicitation !

    Et une rencontre... et bien ma fois, il y a 2 semaine, j'ai rencontrer le clown.... Mais pas un clown pour faire rire, pas un clown qui fait le clown, NON, LE clown, mon clown, enfin un début et c'était.... Wouah !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ton clown ? j'avais fait un stage il y a ... pfff... 25 ans, pour trouver mon clown. J'en garde un souvenir impérissable. Bises !

      Supprimer
    2. ouiiiiiii c'était fou !!!!! ;p

      Supprimer
  5. Ma belle rencontre à moi ? C'était sur un ponton, le numéro 10, exactement. ;)
    On a le droit, aux belles rencontres d'amis ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. on a le droit, oui.
      Et de continuer à se donner rendez-vous, aussi. On a le droit. Vous venez quel jour la semaine prochaine alors ? ^^

      Supprimer
  6. Bravo Séverine ! tu nous as concocté un super album encore !!! :)
    il a l'air super top !!!! :)

    Une rencontre au bord d'un champ, en promenant mon Clash... le commencement d'une jolie amitié avec ma popinette !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. chouette ça ;)
      Y'avait un pigeon pour le raconter ?
      merci Rebz d'être toujours toujours là

      Supprimer
  7. Fred Paronuzzi
    Allez, une rencontre à New-York, dans un parc, un couple homo avec une petite fille adorable... l'amour et la tendresse de ces deux hommes pour leur enfant m'a bouleversé et j'aurais bien mis une beigne à Frigide si je l'avais eue sous la main, tiens...
    Bravo pour cet album que j'offrirai dès sa sortie car il est beau !
    bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Fred
      tu es rentré ?

      Une belle histoire qui fait écho à bien des choses entendues par ici, en ce moment.

      Supprimer
  8. à 13 ans je croise ce garçon siiiiii BEAU auquel je n'ose même pas rêver.
    Elle aura bien de la chance celle qu'il choisira, je me dis, résignée. Sans savoir que ce serait moi. Et pour longtemps <3 <3 <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohhhh, ben tu me colles les larmes aux yeux coquinette
      C'est vrai qu'il est beau ton musicien ;)

      Supprimer
    2. ces coeurs sont complètement ratés mais c'est pas grave hein ? je peux participer quand même ?

      Supprimer
  9. Joli concours !
    Mes rencontres avec mes trois petits bouts, les yeux dans les yeux, peau à peau, la 1ère fois où je les ai tenus dans mes bras... Un sentiment d'amour intense à chaque fois renouvelé !

    RépondreSupprimer
  10. Oh quelle belle sortie !
    Ici, deux rencontres, une il y a 9 ans, petite tête dorée et petit nez retroussé. L'autre, c'était il y a 4 ans, blond comme les blés (mais ça n'a pas duré) et bouche en coeur. Tiens, ils ne dorment pas encore d'ailleurs et je viens de les entendre se dire "je t'aime". :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très mignon, la déclaration en direct !

      Supprimer
  11. Le jour où j'ai rencontré mon mari actuel, c'était chez des amis à une soirée où je ne devais pas venir car je faisais autre chose, bref j'arrive à cette soirée bien débutée et un beau mec que je ne connais pas se retourne, j'ai dû rester la bouche ouverte et peut-être même un peu baver, et oui c'est pas toujours glamour le coup de foudre ;) Mais ça fait des années que ça dure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. alors le coup de foudre existe, j'en suis bien persuadée !

      Supprimer
  12. Une rencontre avec un livre de Bentolila qui m'a décidée à changer de métier!
    Un rencontre magique! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bentolila carrément ? (j'étais tombée dessus en passant le CRPE)

      Supprimer
  13. Ohhh je joue ! Mais ne valide pas ma participation parce que... je l'ai déjà ! Une rencontre ? Tous les matins, en ouvrant les yeux, elle me fait le coup de l'éternel bis ! Et j'aime ça !

    RépondreSupprimer
  14. Une belle rencontre ? Ouh la, c'est dur de choisir... Peut-être à ce cours de théâtre où je m'ennuyais un peu. C'était juste avant de sympathiser avec celle qui deviendrait ma meilleure amie :-)
    Longue vie à ce bel album.
    Delphine

    RépondreSupprimer
  15. Ma plus belle rencontre ? Celle qui m'a fait devenir une chouette et belle personne ? pour qui j'irais au bout du monde ? Celle pour qui j'ai troqué la ville pour la campagne ? Pour qui j'ai envoyé valser un job super bien payé mais triste a mourir pour un autre exaltant mais au smic ? Celle pour qui je fais de notre vie chaque jour une fête pleine de magie, de paillette, de grands eclats de rires et de quotidien tout simple ?
    Ma fille Rose. 6 ans de petites joies et de grands bonheurs !

    RépondreSupprimer
  16. Bravo Séverine!

    Je te parle du beau moi de mai! Hier nous avons fêté nos 8 ans de mariage :) Mon cher et tendre a voulu unir notre destinée en ce jour férié et le maire de la commune a accepté. Nous avions 30 degrés, les enfants étaient contents, beaux comme des camions. Moi tout en mauve, heureuse de fêter cet évènement avec ceux que j'aime très fort :)

    RépondreSupprimer
  17. Tous les jours de notre vie offrent la possibilité de belles rencontres ! Il suffit juste d'être tournée vers l'autre avec respect, tolérance et compassion. Dernière belle rencontre : un couple de sans-abri, comme des nomades traînant tous leurs biens dans de grands sacs à l'effigie d'une grande enseigne. Et le chat pépère dans le manteau bien au chaud de son maître, curieux la tête sortant du modeste anorak. J'ai laissé ma place dans le tram à cet homme, fatigué. Ravi, il m'a poliment remercié, sans rien me demander de plus. Et le chat aidant, j'ai engagé la conversation en les complimentant sur les soins apportés à leur chat et à leur tenue élimée par le temps, mais soignée avec dignité. J'ai longuement écouté l'histoire de leur vie, avec compassion, j'ai glissé discrètement, le peu d'argent que j'avais sur moi. Et en retour, un cadeau pour moi : un sourire radieux, et une invitation à passer chez eux, pour partager un morceau et surtout un moment. Leur adresse : en face du QUICK, sous un porche d'un immeuble inhabité, derrière les cartons....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. magnifique histoire
      bienvenue ici Titi Lutin !

      Supprimer
  18. Je portais un manteau rouge. Je descendais la rue pavée. Celle de notre enfance. Je pensais toujours à toi et j'avais peur de te rencontrer.Et c'est ce qui nous est arrivé.Lorsque je t'ai aperçu, j'ai fait demi-tour pour t'éviter... Un , deux, trois pas. J'ai à nouveau fait demi-tour pour te rencontrer...Un, deux,dix ans, nous sommes encore plus amoureux. Je t'aime tant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez anonyme dis-nous ton nom, quelle belle aventure ;)

      Supprimer
  19. Deux, je peux?
    Une première belle rencontre avec une petite poupée blonde, quelques heures (trop longues) après sa naissance (un coup de fil, sauter dans la voiture le plus vite possible, faire 400 km sans s’arrêter) impatience, fébrilité… A l’arrivée, larmes, joie, bonheur… cette petite tête toute petite, petite, et ce qui me saute aux yeux : un minuscule poignet enveloppé de bandages. Moi inquiète déjà : « qu’est-ce qu’elle a » ?
    Et ma fille, dans le cirage, après 2 jours et 2 nuits de contractions, et une césarienne, qui a encore le courage de me faire une blague : « ils lui ont cassé le bras » !
    Quatre ans après, la seconde belle rencontre, avec le petit frère… Et cette fois, sauter dans un avion… pour apprendre à l’arrivée que l’aérodrome est fermé. Dans l’émotion et la précipitation, le papy a oublié de se renseigner avant !!!! Pas question de ne pas serrer dans ses bras le petit bonhomme, nous tenterons tout tout tout !!! pour que le terrain voisin accepte notre atterrissage !!!! Pas de bandage au poignet, mais toujours intacte l’émotion et le bonheur de dire « je t’aime » à ce petit bout d’amour né de ma fille…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ohhhh
      drôle même après son accouchement notre sardine

      Supprimer
  20. Ma dernière belle recontre ? À Londres, avec un garde anglais. Une histoire sans paroles, ou presque. Je lui ai demandé : « C'est une bonne situation ça, garde anglais ? ». Il ne m'a pas répondu. Sans doute ne parlait-il pas français... J'aurais dû lui demander en anglais après tout... Quelques secondes plus tard, il a tapé du pied assez fort et de manière très déterminée, il a filé (à l'anglaise) sans dire mots... Un dialogue de sourds certains diront, ou de muets. Bref, une rencontre qui ne fait pas de bruit dans une vie.

    RépondreSupprimer
  21. une rencontre 'volatile' : c'est le printemps a Londres, pas de muguet mais des rouges-gorges qui viennent partager le sandwich. Des pigeons aussi, mais je les prefere a la mode Guillaume.

    RépondreSupprimer
  22. bonjour

    ma plus belle rencontre a surement été avec ma fille ainée (désolée pour mes autres enfants, lol)

    au premier regard, je me suis sentie differente, tout ce que j'avais imaginé, son physique ou meme ce que je ressentirais pour elle était faux
    j'étais une mère et tout ce que j'avais prévu pour mon futur tout s'est effacé pour ne penser qu'à elle avant tout et même à mon detriment
    ses deux petits yeux me fixaient et j'ai bien compris que cela allait tout changer, mon quotidien, mon comportement, toute ma vie
    je construis son avenir mais elle, elle m'a construite et a fait de moi ce que je suis aujourd'hui

    RépondreSupprimer
  23. merci pour ces témoignages si émouvants ! c'est génial !!

    RépondreSupprimer
  24. Des belles minutes, un sourire, une main touchée, dont je serai la seule à me souvenir ... lorsque j'ai rencontré Mika !!! :p
    Merci pr le concours!

    RépondreSupprimer
  25. Oh, génial!

    Moi aussi veux!

    Alors je peux raconter que mon boyfriend m'a séduite à coups de Platon, de Lacan, et de poésie romantique anglaise...
    et vrai de vrai amour impossible jusqu'à ce que je prenne la décision ultime de changer 5 ans de vie pour lui!

    voili voili.

    Hâte de roucouler avec ton pigeon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça fait pas trop mal un coup de Platon ? un coup de Lacan ?

      Belle histoire Clem, vive l'amour alors !

      Supprimer
  26. Euhhhhhhhhhhhh ... La rencontre avec mon 1° bébé (il y en aura 2 autres par la suite) il y bientôt une quinzaine d'année ... L'aîné, l'ado, le djeun's de la maison qui me comble chaque jour un peu plus de bonheur et de fierté ...

    RépondreSupprimer
  27. Une rencontre nocturne sur mur en crépi-mou. A une heure très tardive où les pigeons dormaient. Nous nous sommes contentés de l'oeil de l'escargot.

    RépondreSupprimer
  28. ps : les illus sont à tomber... j'adore le titre (sans parler de l'auteur). C'est bon, c'est adopté !

    RépondreSupprimer
  29. La rencontre de ma vie, c'est celle avec ma moitié, mon tout. Juste elle, pour toujours.
    Et maintenant, on peut enfin dire, nous aussi : ON VA SE MARIER ! :)

    RépondreSupprimer
  30. Moi j'ai un peu du mal à vivre une histoire d'amour sous l’œil d'un pigeon Ceci dit, j'adore le concept du livre et il est sacrément beau

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu préfères un cochon d'Inde ? ^^

      Supprimer
    2. Oui je crois... Attends, tu parles de quel homme politique là ?

      Supprimer
  31. Une rencontre importante...je dirais il y a quelques années, avant que je reprenne mes études, j'ai été amenée à travailler dans un centre de rétention pour les sans-papiers. Ma première semaine là-bas, j'y ai croisé une jeune femme afghane du même âge que moi avec son bébé. On a eu l'occasion de discuter, elle m'a livré un bout de son passé, de sa vie si éloignée de la mienne et qui d'un seul coup la rejoignait pourtant. 2 semaines après elle montait dans une voiture, direction l'aéroport pour être expulsée, avec son bébé dans les bras et avec une dignité immense. C'est surement la plus grande colère et la plus grande claque que j'ai pris dans mon parcours de militante !

    RépondreSupprimer
  32. c'est pas une rencontre amoureuse, c'est pas la plus belle des rencontres, c'était juste étrange...
    J'étais étudiante et dans ma classe il y avait un mec qui ne m'adressait jamais la parole, je le trouvais très hautain et du coup je m'en tenais également à distance. On a passé toute une année scolaire sans se dire un seul mot. Pendant l'été qui a suivi je suis allée chez une correspondante en Allemagne, un WE elle a décidé d'aller faire une virée à Berlin, nous avons rejoint des amis à elle, nous étions dans un quartier pas du tout touristique, et là dans la petite rue où étaient les amis de ma corres' je le rencontre ! celui à qui je n'avais jamais dit un mot... étonné autant que moi il me sourit, me fait la bise et nous échangeons quelques mots "qu'est-ce que tu fais là ?" "et toi ? " ... je suis complétement ahurie...
    A la rentrée de septembre, on se retrouve à nouveau dans la même classe... et notre petit jeu de l'indifférence se poursuit ! Comme si cette rencontre improbable à Berlin n'avait été qu'une parenthèse rêvée...
    Merci pour le concours

    RépondreSupprimer
  33. Ma rencontre avec ma fille, avant même que le cordon ne soit coupé, toujours liées... La sage femme m'a dit "tendez les bras, attrapez là", j'ai crié "j'y arrive pas, elle glisse, la lâchez pas, la lâchez pas !". Et puis j'ai réussi et je l'ai collée contre moi. Un moment de frayeur intense balayée en 2 seconde par un moment de bonheur intense !

    RépondreSupprimer
  34. bienvenue à tous les nouveaux ici !
    merci merci

    RépondreSupprimer
  35. Comme Lylou mes rencontres avec mes bébés, à l'aide de ma sage-femme, c'était intense et magnifique! (et moi aussi j'avais peur qu'ils ne glissent ^^')

    RépondreSupprimer
  36. bonjour ?
    une belle rencontre ?
    oh ben mon mari, puis mes 2 enfants

    et dans un autre genre , facebook, qui m'a permis de renconter virtuellement des tas de gens et decouvrir des choses !

    merci pour le concours !

    veronique
    reive_lonan@yahoo.fr

    RépondreSupprimer
  37. La rencontre , un jour il y a longtemps sur une plage du Sénégal. On est 3 copines à se balader et on se pose face à l'océan.
    Tout près des barraquements , les odeurs , la pauvreté ...
    Puis deux enfants viennent se poser sur la plage.

    Ils regardent la mer comme si c'était la première fois qu'ils la voyaient. Il y a alors un truc super troublant sur cette innocence qui côtoie la beauté de la nature qui côtoie elle même la misère de la vie... Puis cette idée que la richesse est ailleurs.

    Et puis c'est comme s'il y avait Jean-Louis Aubert en bande son alors que le plus jeune enfant encore haut comme 3 pommes nous adresse un sourire aussi enigmatique que celui de la Joconde.

    Alors je ne sais comment définir ce moment de rencontre ... une rencontre sans parole et sans suite mais je repense souvent à ce moment d'humanité.

    * * * * * * * *

    Sur toutes les plages du monde
    Sur toutes les plages y a des mômes
    Qui font signes aux bateaux


    Sur toutes le plages de tous les coins
    Y a des mômes qui tendent la main
    Aux navires de pas-sage


    Et si pour toi, là bas c'est l' paradis
    Dis-toi qu'dans leur p'tite tête l'paradis
    C'est ici hum! c'est ici


    Sur toutes les plages de toutes les mers
    Sur toutes les plages y a des mômes
    Qui tournent le dos à leur mère


    Sur toutes les plages, tous les pontons
    Sur toutes les plages y a des p'tits garçons
    Qui fixent l'horizon l'horizon


    Et si pour toi, là bas c'est l'paradis
    Dis-toi qu'dans leur p'tite tête l'paradis
    C'est ici oui! c'est ici




    RépondreSupprimer
  38. J'aime...
    Tu aimes...
    Il aime, elle aime aussi...
    Nous aimons...
    Vous aimez...
    Ils aiment, et elles aussi...
    TON ALBUM ;-)

    RépondreSupprimer
  39. Raaa allez je vais être un peu fleur bleue ...

    Début décembre, j'allais chez le dentiste,
    Mon manteau rouge sur les épaules, la tête enfoncée dans mon écharpe,
    J'ai entendu un "Excusez-moi mademoiselle",
    Je me suis retournée, j'ai souri, nous nous sommes parlés.
    Bientôt cinq mois que nous ne nous sommes pas quittés :-)

    RépondreSupprimer
  40. Moi je ne sais jamais quoi dire mais ce n'est pas grave, j'adore venir lire les réponses des autres...
    Aujourd'hui je suis un peu plus inspirée, alors je vais parler de l'amour entre frères et soeurs, puisque c'était mon actualité de la semaine...Avec la surprise que j'ai faite à ma petite soeur en parcourant 17000 kilomètres pour aller la voir à la maternité...C'était beau, c'était fou, c'était incroyable, ce sera inoubliable.

    RépondreSupprimer
  41. Parler du mois de mai, celui qui pleut, celui qui vente, celui qui n'en finit pas de faire durer l'hiver. Mais je m'en fiche parce que dans quelques jours, mon petit soleil va souffler sa première bougie.

    RépondreSupprimer
  42. Sinon, bravo-bravo pour ce superbe album !

    RépondreSupprimer
  43. De belles rencontres, on en fait beaucoup au cours d'une vie quand on a de la chance (je m'estime très chanceuse) mais des rencontres qui changent nos vies on en fait peu.
    La rencontre avec mon chéri est la plus belle des rencontres et celle qui a le plus changé et embelli ma vie puisqu'elle a permis mes deux plus belles rencontres: celles avec Madeleine et Raphaël.

    RépondreSupprimer
  44. Bonjour !
    Parmi les belles rencontres dont je pourrais parler il y a celle que j'ai faite, il y a très très longtemps sur les bancs du collège avec celle qui allait devenir mon amie, pour la vie ! Comme une évidence, des liens à tisser, le temps est passé et ils se sont renforcés.
    Merci pour ce concours et pour ce joli livre !

    RépondreSupprimer
  45. Je pourrais parler de ma rencontre avec mes trois petits bouts, mais d'autres l'ont si bien fait.
    Je pourrais parler de ma rencontre avec celui qui m'a offert ces trois petits bouts, mais d'autres l'ont si bien écrit.
    Je pourrais parler de ta,t de rencontres au détour de chemins, mais d'autres l'ont si bien dit.
    Alors je vais parler de la rencontre que je fais tous les mois de septembre depuis 12 ans. Celle qui se fait dans l'angoisse et qui se finit 10 mois plus tard avec émotion. Cette rencontre, c'est celle d'une prof (moi) avec ses élèves. Banale, mais toujours renouvelée et jamais répétée.

    RépondreSupprimer
  46. Bonjour,
    Toutes les rencontres sont importantes. Les belles rencontres et les moches rencontres. C'est avec tout ça qu'on se forge.
    Moi, j'ai hâte de refaire de belles rencontre là où j'habite car je me sens un peu seule... Il me manque des copines !!!
    Sinon, on pouvait aussi parler du mois de mai ? Tiens, justement il a fait beau aujourd'hui !
    Le muguet... Ben j'en n'ai pas vu cette année...
    Le mariage pour tous ? Moi je vote pour !
    L'amour ? J'en ai dans ma maison.
    J'espère gagner ce beau livre. On l'entre-aperçoit, mais il a l'air très chouette !

    RépondreSupprimer
  47. encore ! encore ! j'en redemande : j'aime ça !

    RépondreSupprimer
  48. La rencontre avec mon homme à Bangkok. Lui était en vacances et moi j'y étais pour le travail. On a failli se louper, ça ne tenait à rien. Et puis j'ai tout quitter pour le suivre, j'ai changé de vie et je ne regrette rien. Quelle chance ça a été.

    RépondreSupprimer
  49. Je me réjouis tellement de chaque nouvelle rencontre et de l'idée qu'il y en a encore tellement à venir!

    Et… mes plus belles des plus belles rencontres, ce sont mes enfants, le moment leur naissance et l'ivre sensation que rien n'existait d'autre au monde que ce moment!

    bises!

    RépondreSupprimer

  50. Pas très originale, mais c'est aussi mon amoureux. J'avais 19 ans et l'autostopite aiguë. On devait aller en Bretagne avec un copain, mais on a finalement décidé de bifurquer par l'Espagne. En halte dans les Pyénées je croise un type beau, mais beau, mais beau quoi. Je dis à mon compagnon de voyage un truc hyper sophistiqué du genre : "Wouah, trop beaux les Espagnols", et il me répond : "Mais non, il est Italien". Et ce fut donc Italien, et ça fait maintenant 15 ans, et 3 enfants.

    Je ne crois pas qu'il y avait de pigeon dans les parages. Un aigle peut-être. Ça compte ?

    RépondreSupprimer
  51. merci pour le concours !! Alors Mai, c'est le mois du bonheur, de l'amour, de mes amours.. née le jour de la fête des mamans.. Original non ? ben mon mari quelques jours plus tard, notre mariage qui suit, bref, QUE du bonheur !!

    RépondreSupprimer
  52. Comme on a aussi le droit de raconter des histoires de pigeons, bah je copie-colle une vieille chronique publiée sur le sujet parce que moi, les pigeons... bah... (mais les histoires de pigeons de Séverine en revanche, ça me botte à fond)

    Pigeonnés !
    Les pigeons : voilà un cas de conscience urbain pour les parentus erectus que nous sommes. D’un côté, il y a tout le respect que l’on doit à ce descendant des dinosaures. Et également cette idée réjouissante de voir à travers ce charmant volatile un peu de vie sauvage et de nature s’immiscer dans notre monde de bitume. Y a qu’à voir l’enthousiasme des mini-gnomes à leur égard pour comprendre. Mais en même temps, il faut bien avouer qu’on y voit surtout un ramassis de parasites et de grippe aviaire… Alors, lui donner ou pas le morceau de brioche que mini-gnome lui tend généreusement ? En vrai, la question ne se pose plus vraiment, car dorénavant le pigeon vient se servir. Les pigeons ne sont plus ce qu’ils étaient, ah ça, non ! Ils ne se poussent même plus quand on les croise sur les trottoirs ! Tiens, mon chéri, je vais t’apprendre un nouveau jeu que les pigeons adorent. Si, si, je t’assure, ils en raffolent : on va leur courir après pour les faire s’envoler… de préférence quand il y a une grosse voiture qui arrive vite…

    RépondreSupprimer
  53. Bon, un peu de pigeon :
    http://www.dailymotion.com/video/x2vjwd_les-nuls-pigeon-boure_fun

    Désolée, j'ai pas pu m'empêcher ....

    RépondreSupprimer
  54. Bonsoir,

    Je tente ma chance alors je ne sais pas pourquoi les dessins me font penser aux amoureux de Peynet ...

    Alors vous parlez d'une rencontre, d'amour et de muguet : trop simple la naissance de ma fille il y a 3 ans (d'ailleurs déçue du temps cette année pour son anniversaire) mais peut-être que pour l'arrivée du 2nd le temps sera meilleur ... d'ailleurs, le temps est meilleur et l'arrivée est imminente ;)

    Merci à vous et bonne soirée,

    RépondreSupprimer
  55. C'est pas trop tard pour participer ? Alors, une histoire d'amour...
    Un premier rendez-vous où l'amoureux se fait renverser par une voiture en traversant un passage piéton de Paris... C'était pas le coup de foudre, mais le coup de pare-choc...^^' (Mais ouf, plus de peur que de mal !)

    RépondreSupprimer
  56. J'aurai bien aimé l'acheter au centre ville de Narbonne sauf que j'avais pas de sous

    RépondreSupprimer