mardi 2 octobre 2012

Les Petites marées

Ce livre est sorti au printemps dans la collection Court Métrage, chez Oskar.

Hier, une collègue auteure que j'aime beaucoup m'a envoyé un adorable message pour m'en dire du bien.
Ce soir, j'en découvre une analyse sur le site "Culture et débats", et me voilà "comme deux ronds de flan" (merci Mamy pour cette expression qui ne me quitte pas).
Alors, je le partage avec vous. Si l'idée vous vient de lire ce roman et de me dire ce que vous en pensez, ce serait chouette.

L'article est par ici.
Et j'ai très envie de croire à tout ce que dit cette personne (que je ne connais pas du tout, hein, et que je n'ai même pas payée ^^) parce que ...

"Dans Les petites marées, il y a l'écho incessant des gestes, des silences, des appels comme les battements du ressac, dehors du côté du large. L'architecture de ce roman montre l'urgence de dire, de confondre, les amours et les corps, la mort et l'impuissance, le désir et son absence, l'homosexualité, et la présence de la femme. Tout ce mélange a lieu dans la maison de la grand-mère qui se vide peu à peu des meubles, des objets...

Heureusement, Séverine Vidal est un sage qui ne se repaît pas du désespoir des histoires d'amour qui meurent." 

Voilà voilà.
Demain, je me redégonfle l'égo, promis.




6 commentaires:

  1. Je pense que tu sais déjà ce que j'en pense.
    J'ai vraiment été très touchée par ce roman où il y a beaucoup de tendresse.

    Comme c'est ta journée égo, je vais te dire que tu es la reine pour associer humour et émotion. Même dans un roman où les personnages vivent un deuil (même 2 d'ailleurs), tu réussis à faire sourire et même rire.

    Continue longtemps !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh merci Leia, encore mieux que tout ces mots-là

      Supprimer
  2. Une bonne petite journée gonflette, ça fait du bien par où ça passe. Profite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ça y est c'est passé !
      héhé
      Dégonglage d'égo en deux leçons :
      1) Fantine au moment où je la dépose au collège : "tu peux me déposer plus loin de la grille ?"
      2) Ninon : "J'aime bien tes livres, mais je préfère Hunger Games."

      voilà

      Supprimer