mercredi 25 avril 2012

On en parle

Des articles qui font plaisir ...
Sur "Les Petites marées" (Oskar éditeur) :

"Un joli petit livre sur la reconstruction pour les 4ème/3ème." 



Et à propos de "La meilleure nuit de tous les temps" (qui sort le 2 mai au Rouergue) :


"Un livre franchement réjouissant qui fait battre le cœur et donnera envie à tous les ados de connaître la même passion. Tous les personnages sont très bien dépeints: les parents, le frère, l’amoureuse….Romantico-superbe!"







lundi 23 avril 2012

lendemains qui déchantent ?

C'est Annelise Heurtier qui se charge cette semaine de la revue de presse pour On n'a rien vu venir.

Elle le fait sur son blog, par ici tout le monde !
Livresse, Ouest-France, le Rat conteur ... conseillent notre roman à 7 voix, qui parle de politique, de parti liberticide au pouvoir, de lois qu'on avait pas vu venir, de lendemains qui déchantent mais surtout ...

d'espoir.





jeudi 19 avril 2012

RaConte-moi des histoires !

Dans le cadre de "RaConte-moi des histoires", 12e édition de la Fête du conte organisée par les médiathèques de Saint-Quentin-en-Yvelines, j'ai animé cet hiver des ateliers d'écriture dans les 7 communes de l'agglomération.
Chaque classe a écrit un chapitre de l'histoire, sorte de cadavre exquis géant ...

Le fruit de ce travail : un recueil, imprimé par la Communauté d'agglomération, offert à chaque élève.

C'était une très belle expérience, menée sur un territoire que je connais bien. J'ai rencontré des classes motivées, bourrées d'idées et des enseignants impliqués.
On a bien bossé (eux surtout !) : travail collectif pour mettre en place la structure de l'histoire, les lieux traversés ... puis écriture par petits groupes. On a voté pour les titres des chapitres.

Merci à tous pour ces pétillants moments de création : des ombres qui dansent, un étang magique, une plongée dans la préhistoire, un diamant d'amitié, un voyage dans l'espace, quelques explorateurs et un affreux Verminator qui veut dominer le monde.

Tout un programme :)








dimanche 15 avril 2012

Vive le printemps :-)

Dans mon jardin, ce printemps, il va fleurir des livres.
Hasard de l'édition, pas mal de parutions en mai et juin !
Des livres auxquels je tiens beaucoup, beaucoup, à chaque fois pour des raisons différentes.

Il y aura un roman au Rouergue (collection Dacodac, sortie le 2 mai) :
La meilleure nuit de tous les temps



J'y tiens parce que je me suis bien marrée en l'écrivant, j'espère donc que vous rirez en le lisant, et parce que j'ai aimé le travail fin, exigeant, respectueux mené avec l'éditrice ...
Une vraie histoire d'amour, écrite le sourire aux lèvres. 


Il y aura le tome 3 des aventures de Prune, illustré par Kris Di Giacomo, chez Frimousse.


J'y tiens parce que c'est un plaisir immense de pouvoir continuer à faire vivre cette petite fille. 
Que les illustrations de Kris sont magnifiques, et puis qu'il y aura un tome 4, et sans doute un 5 et un 6. 
(merci Sophie Corvaisier)


Il y aura "5h22", illustré par Estelle Billon-Spagnol (en mai).


Je l'aime parce qu'on l'a entièrement pensé ensemble. A deux d'abord, au bar. 
Puis avec Sophie Corvaisier qui a dit "banco" à ce projet vraiment pas commun. Entre l'album, la BD et le carnet de voyage.
Alors, il y a ce mélange onctueux d'excitation et de peur à l'idée de le montrer. 



Il y aura "Rien qu'une fois", illustré par Csil.
Editions WINIOUX, en juin.


Je l'aime parce que c'est une jolie collaboration qui prend fin  (qui commence ?) avec Csil. 
Que les éditions Winioux font un travail remarquable.
Que j'ai reçu les images finalisées tout à l'heure et que j'en ai eu les larmes aux yeux. 


Voilà. Vive le printemps, même si dehors il fait 3 degrés.
Je me dis que je fais un beau métier. 
Et que j'ai eu raison de faire le choix de l'envol, parce que ça valait le coup.










mardi 10 avril 2012

Arsène et Les Rencontres Humanistes

Aujourd'hui, j'ai passé toute la journée à l'école de la Villedieu, dans le cadre des Rencontres Humanistes organisées par la circonscription d'Elancourt.

Les classes avaient lu Arsène veut grandir (Alice Jeunesse, illustré par Lionel Larchevêque) !
Plein de surprises m'attendaient : bravo aux enseignantes et aux élèves pour le travail réalisé !

Dans le CE1 de Bertille Roussel et Pauline Stoffel :


Un panneau vraiment drôle où les élèves posent avec leur "pire pull", comme Arsène qui, dans notre BD, doit arborer un magnifique pull offert par sa mère. Voyez plutôt :


Des planches réalisées par les enfants (pas mal, non ?) :




Des "rêves pour quand je serai grand" dans la classe de CE1 de Cindy Pillin :





D'autres "projets de grands" dans la CLIS de Delphine Lecardronnel (et Frédéric l'AVS) :



Un tri des surnoms (ceux qu'on aime, ceux qu'on n'aime vraiment pas) chez les super CP d'Anne Lemagnen, qui ont choisi la scène où Arsène se plaint de se faire appeler ... "Doudouille" en public. 




Un grand, un immense MERCI !!


vendredi 6 avril 2012

"7 voix qui coulent comme une seule"

Ce matin, un bel article sur On n'a rien vu venir, écrit par Thierry Bonnety sur le blog Lecture Jeunesse 83. 


Et que dit Thierry ?

"Un roman jeunesse engagé qui incite les jeunes à s’engager, à réagir, à ne pas se fondre dans la masse, à prendre le temps de la réflexion et de l’analyse personnelle, en bref : ne pas faire le mouton ! A lire, à faire lire, à offrir, à mettre dans vos rayonnages chères et chers collègues bibliothécaires (en plusieurs exemplaires même !!!) avant le joli mois de mai."
Et sur Carré d'info, partenaire de Rue 89, ce sont "7 voix qui coulent comme une seule et qui nous font expérimenter un pays qui glisse dans la dictature, une dictature qui s’est installée tout doucement, sans heurts, voire avec notre consentement, puisqu’on a voté pour ceux-là même."
Pour les autres articles parus cette semaine, c'est Clémentine Beauvais qui fait sa revue de presse, et la fait bien, juste par ici !

Une photo de notre livre, au milieu des autres, attendant qu'on vienne l'acheter (merci Elice):


Et puisque c'est bon de rigoler un bon coup, je vous propose un autre programme pour les Présidentielles, celui de Mademoiselle Caroline, ici !
Enjoy !

jeudi 5 avril 2012

Les Petites marées sur Enfantipages !

Un article, le premier ... sur ce petit roman paru il y a peu, dans la collection Court Métrage (Oskar éditeur).

C'est ici, chez Enfantipages !



























lundi 2 avril 2012

Le Zinc ? Un truc de dingue !

Me voilà de retour de quatre jours à Epinal.
Le Zinc Grenadine, c'est fini et ... c'était bien !
Quatre jours où la magie opère, grâce à une équipe incroyable !

Vous êtes prêts pour une plongée dans ce salon hors-normes ?
C'est parti !




Deux jours d'interventions scolaires. 
Toute la journée du jeudi, j'ai rencontré des classes de 6ème  et de 4ème qui avaient travaillé sur Comment j'ai connu papa, Philo mène la danse, Lâcher sa main, Comme une plume et Noël en juillet. 

Au Collège Maurice Barrès de Charmes, les deux enseignantes Karine Vignon et Céline Ormond (aidées par la documentaliste Farida Dehas) ont préparé avec leurs élèves une petite représentation théâtrale autour de Comment j'ai connu papa. C'était vraiment émouvant de voir tous ces élèves de 6ème mobilisés et enthousiastes !



J'ai ensuite répondu à une rafale de questions, rébus, charades et phrases codées !




C'était de très beaux moments. 

Il faut dire que cette classe a inventé le seau à questions, les dédicaces tatouées et le petit déjeuner à partager !
MERCI à vous et à tous ceux qui sont revenus me voir sur le salon.



C'est bien de se sentir attendue ;-)


Au Collège St-Exupéry d'Epinal, pas de photo (hélas !) de la rencontre organisée dans son CDI par Marie-Odile Chaudeur avec les 6ème. Leurs questions étaient pertinentes et originales. 
Une classe agréable comme tout, qui avait lu "Noël en juillet". 

En fin de journée, j'ai retrouvé les élèves de 4ème et leur prof de français, Florent Kieffer. 

Une rencontre où ça fusait. De toutes parts !
En musique, les élèves se sont lancés dans un "Bref " de leur cru :
"Bref un écrivain est venu"
Hélas, on n'entend pas un mot sur la vidéo. J'ai tellement aimé que j'ai eu droit à l'avoir deux fois :-)

Puis, j'ai répondu à de drôles de questions, et même à des questions drôles, sensibles et sincères. 

"Comment et où écrivez-vous ?"
"Dans ma cuisine et dans le bruit."
"Ah, ben si vous aimez le bruit, venez écrire dans notre classe."


Enfin, les élèves ont lu un texte qu'ils avaient écrit, ma fausse bio en mode polar déjanté. 
A la fin, au moment où "un homme vêtu de noir se faufile derrière elle et lui tranche la gorge", ils ont posé les armes et formé cette phrase tous ensemble :

MERCI D'ETRE VENUE



video

Alors, je vous le dis : merci de m'avoir accueillie comme ça. 
D'une manière qui vous ressemblait.


Le vendredi, c'était le jour des maternelles !

A Mattaincourt :
La classe des Petits et Moyens de Véronique Wendling avait travaillé sur Mamythologie. 
Ils m'ont lu leur livre sur les mamies ! Bravo à eux !














La classe des Moyens/Grands de Laurence Delaroue a fait un gros boulot autour de Léontine princesse en salopette !
Deux histoires imaginées et lues devant moi, avec une princesse arc-en-ciel et un ogre affreux !
Plein de super questions sur la façon de faire un livre.




A Sanchey, les deux classes de Lydie Johannes et Delphine Irthum avaient choisi "Je n'irai pas". 

Chaque élève s'était dessiné, avec une bulle sur l'école. 
 Des élèves en carton (comme dans le livre !) rien que pour moi !

Voyez plutôt :





MERCI !
La prochaine fois, j'ammène Alex : Promis !


Merci à Guy et Maurand pour le transport dans les contrées vosgiennes.

Samedi et dimanche, deux jours de dédicace dans ce lieu magique et poétique. 








L'inauguration, avec la magnifique équipe de bénévoles !




Avec Nicolas Gouny et Agnès Laroche !



Notre Casalire : canapés pour des dédicaces à hauteur d'enfants :-)



Le fameux lustre du Zinc 

Avec Wassim, de la classe de 4è de StExupéry


Le grand, l'adorable Pef !


Le chapiteau avant l'arrivée des visiteurs

Agnès et sa brochette de bonbons

avec Sandrine Kao, aux petits soins pour nous tous, comme tous les bénévoles du Zinc !


Nicolas et Jean-Marie, épuisés après quatre jours de folie 


C'était un plaisir de vivre tout ça, de rencontrer Agnès Laroche, Joanna Consejo, Fabrice Vigne, Lauranne Quentric, Loren Capelli, Fabian Grégoire, Christine Naumann-Villemin, Christian Peultier, Chun-Liang Yeh et Loïc Jacob des éditions  HongFeï, de revoir Pakita et Nicolas Gouny, de discuter plus longuement avec Marie Sellier. 

Un monde fou, toute la journée. Jamais vu ça de ma vie. Les piles de livres fondaient comme neige au soleil. Les élèves revenaient avec leurs parents, les enseignants revenaient avec leurs enfants :-)

Et moi, j'aimerais bien revenir !

Dans le train du retour, des images plein la tête, j'ai pu lire deux textes, qui pour différentes raisons, m'ont beaucoup touchée.




"ça, c'est mon histoire,  réalisé par les élèves de sixième du cours d'aide de français, avec leur professeur, Florent Kieffer. 
Ils ont rencontré des habitants des Vosges et ont collecté des récits de vie dans la région.

Un travail remarquable à tous points de vue. 
Chapeau. 



"Le Flux" de Fabrice Vigne (Le fond de tiroir).
Un petit livret qu'on gagne quand on est né en 1969.

ça commence comme ça :
"Chez moi dans la cuisine, le four nous donne l'heure, en quatre chiffres digitaux."

ça finit comme ça :
"Je suis seul dans mon flux, comme toi, comme eux tous, embrassons-nous tant qu'on est là."


Alors, le Zinc c'est fini, c'est bien.
Je vous embrasse puisqu'on est là !